« Ce que tu ressens, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau », Dialogue du film Matrix

Chère amie, chère lectrice, pour nous divertir ce matin, je te propose que nous échangions sur le thème de l’électricité. Selon la petite encyclopédie sur l’électricité de EDF: « L’électricité est un phénomène énergétique associé à la mobilité ou au repos de particules … Continuer de lire « Ce que tu ressens, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau », Dialogue du film Matrix

« Il y a des choses qui ne sont jamais faites; par exemple, que quelqu’un vous écrive une lettre anonyme pour vous annoncer une bonne nouvelle », André Birabeau

Chère amie, chère lectrice, bien le BONJOUR !!! Comment vas-tu toi ? Parce que moi ca va très bien mais toi ? Je te demande ça parce que moi je me suis tout le temps dans la tête donc je ne me manque pas… … Continuer de lire « Il y a des choses qui ne sont jamais faites; par exemple, que quelqu’un vous écrive une lettre anonyme pour vous annoncer une bonne nouvelle », André Birabeau

« Je terminerai par ce proverbe qui vient à propos : En retudi panda nasti abela macha. En close bouche, n’entre point mouche », Prosper Mérimée

Chère amie, chère lectrice, bien la bonne nuit! Il est 5h en France…Paris s’éveille….il est 0h en Argentine…Buenos Aires, la ville qui ne dort jamais, est sur le point de se taper une autre insomnie…. …Et moi avec tiens… Donc tout … Continuer de lire « Je terminerai par ce proverbe qui vient à propos : En retudi panda nasti abela macha. En close bouche, n’entre point mouche », Prosper Mérimée

« L’amour, c’est l’infini mis à la portée des caniches », Louis-Ferdinand Céline

Tu l’auras remarqué autant que moi, chère amie, chère lectrice, mes apparitions sur la cyber toile cirée deviennent quelque peu fugaces ces temps-ci. Telle une étoile filante, je file plus que je n’éclaire, je fugue et puis je passe. Et … Continuer de lire « L’amour, c’est l’infini mis à la portée des caniches », Louis-Ferdinand Céline

« Un enfant, c’est un insurgé », Simone de Beauvoir

Chère amie, chère lectrice, j’aimerais, avant toute chose et tout d’abord, consacrer les premières lignes de ce post à l’accueil d’une toute petite nouvelle née parmi nous il y a quelques jours. Comme le veut toute nouvelle, je vais vous la faire courte. Et je ne vais pas partir dans des élucubrations impossibles pour te narrer tout un récit ; nan, je vais faire simple. Alors oui, en effet, je pourrais te raconter des histoires, mais non. Je pourrais te dire, par exemple… « Tiens, on m’a fait part d’une bonne nouvelle aujourd’hui! Parait-il que la Terre va tourner trois fois plus vite autour du … Continuer de lire « Un enfant, c’est un insurgé », Simone de Beauvoir

«Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir», Matisse

Chère amie, chère lectrice….Coucou toi ! Ca va ? Oui, oui, moi ça va ! Et toi ? Alors raconte ! Et dis donc… quand même….booooonne année !! Champagne, amour et 2014 petits fours !!! Alors oui, chère amie, chère lectrice il parait que je suis en retard dans mes vœux…..qu’il est un peu tard pour souhaiter que cette année 2014 nous apporte à toutes et à toutes et à tous bien sûr santé, rires, paix, bonheur et plaisirs dans nos petits cœurs !! Et oui….chère amie, chère lectrice, il paraitrait que les vœux annuels soient toujours accompagnés d’une date de péremption…gentille attention. Il paraîtrait qu’on ne peut … Continuer de lire «Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir», Matisse

« J’avais mis mes souliers devant la cheminée, le père Noël m’a apporté des pieds », Philippe Geluck

Chère amie, chère lectrice, en cette veille de Noël, laisse moi tout d’abord te souhaiter de très belles fêtes !! Que la vie soit généreuse avec toi cette année, que les lutins ne piquent pas tous les cadeaux qui te sont réservés, que les cerfs ne s’arrêtent pas en chemin pour brouter une herbe qu’ils pensent plus verte que dans ton jardin, et que Papa Noël ne reste pas coincé avec une hotte surdimensionnée dans ta cheminée. Ici, chère amie, chère lectrice, je peux déjà te dire que Papa Noël ne risque pas de se cramer dans la cheminée, car ici, … Continuer de lire « J’avais mis mes souliers devant la cheminée, le père Noël m’a apporté des pieds », Philippe Geluck

« Accroch´ tes mains à ma taille, pour pas que la chenill´ déraille », la bande à Basile

Chère amie, chère lectrice, aujourd’hui, j’ai envie d’écrire une courte rubrique « Qu’est-ce que j’ai appris aujourd’hui? ». Car aujourd’hui en Argentine, les Argentins et les étrangers voyageurs ont appris quelque chose, et étant une étrangère voyageuse vivant en Argentine, et bien moi aussi j’en ai appris des trucs. Comme par exemple qu’il ne faut jamais, mais au grand jamais, jamás de jamás, en Argentine, remettre à demain ce que tu peux faire aujourd’hui. Sinon, tu pourrais bien le regretter 15% plus après-demain que tu ne le regretterais demain, et tu le regretteras de toute façon 20% plus qu’aujourd’hui. Et puis j’ai … Continuer de lire « Accroch´ tes mains à ma taille, pour pas que la chenill´ déraille », la bande à Basile

« La loi n’a pas tous les droits », Mireille Delmas-Marty

Chère amie, chère lectrice, aujourd’hui, une fois n’est pas coutume, je ne te parlerai pas de ma vie, mais de celle d’une amie. Une amie qui me disait il y a peu de temps que sa vie ressemblait parfois à un film que l’on pourrait projeter sur un écran, petit ou grand. Je suis souvent sceptique quand quelqu’un me dit ce genre de choses. Mais, la connaissant depuis quelques mois, je veux aujourd’hui  en attester. Cette histoire n’est pas une histoire drôle mais c’est une histoire de société. Et il s’avère que beaucoup de personnes ici, à Buenos Aires, en … Continuer de lire « La loi n’a pas tous les droits », Mireille Delmas-Marty