« L’amour, c’est l’infini mis à la portée des caniches », Louis-Ferdinand Céline

Tu l’auras remarqué autant que moi, chère amie, chère lectrice, mes apparitions sur la cyber toile cirée deviennent quelque peu fugaces ces temps-ci. Telle une étoile filante, je file plus que je n’éclaire, je fugue et puis je passe.

Et pourquoi ? Et bien pourquoi !?

Et bien je vais te le dire moi pourquoi !

Parce que tout le monde passe son temps à faire des bébés et à se marier ces temps-ci ! Tu te maries toi aujourd’hui ? Non, moi je vais faire un bébé ! Et toi ? Ben moi, j’ai fait un bébé le mois dernier mais maintenant je vais me marrer…euh marier. Et moi, et bien moi, je suis sensible et ça me déconcentre tout ça !Bebe-Schtroumpf_original_backup

On ne parle plus de sorties, de bars, de cuites, de conneries, ou on en parle au passé. Maintenant c’est…Tu viens prendre un verre ? Carrément ! Chouette, chouette ! Quand ça ? Quand ?! Et bien…viens donc au vin d’honneur de mon mariage ! (petits rires de gorge). Avec plaisir, mais par contre, je ne boirai pas… (petits rires de gorge).

Et oui, à 30 ans bien révolus et entamés, on ne fait plus la fête pour oublier hier, puis aujourd’hui, puis le lendemain, on fait la fête pour célébrer le futur ! Bon il est vrai que, sur ce, on ne célèbre cela qu’une unique fois…parce que, dans ce cas, la gueule de bois ne dure pas qu’une journée mais bien des années… ( petits rires aigus évoluant vers gros gloussements de gorge graves).

Chère amie, chère lectrice, je charrie un peu car mon cœur de métier d’écrivain-que-je- ne- suis- pas est tout de même de charrier. Ou bien ?

Bref , sais-tu pourquoi j’ai décidé de te parler de tout cela ce soir, de manière fugace, à la lueur des étoiles de ma toile cirée, et bien parce qu’un ami qui s’est marié et attend un ou une bébé (qu’on ne laisse pas toute seule dans un coin, soit dit en passant ♪) m’a demandé de faire une vidéo pour le mariage d’un ami qui a déjà un bébé.

Donc pour faire d’une pierre deux coups, vu que je manque de temps car je bois trop de coups pour célébrer le mariage ou la naissance des uns, des unes et des autres, et bien voilà, je vais te dévoiler en même temps que je l’écris LE scénario de cette petite vidéo.

film

L’idée est donc de faire un petit film sympatoche et rigolo (petits rires de gorge). Et également de faire participer mon « novio », mon petit ami, que j’appelle Tomy ,non pas parce qu’il est petit, ni parce que c’est mon ami, mais parce qu’il s’appelle Tomy (petits rires de gorge).

Et pour ce faire, j’ai fait un travail de mémoire, de thèse et de synthèse sur les phrases chocs des bonnes barres de Grenoble, afin de faire une vidéo d’intégration à distance de la mariée à ce groupe d’amis que j’affectionne particulièrement. Pourquoi la vidéo ? C’est évident. Parce que je suis sympa. Et la mariée bien sûr, bien évidemment :-). Pourquoi j’ affectionne particulièrement ce groupe là? Ben, là je crois que chacun se pose encore la question ! (gros gloussements de gorge).

Carlos Gradel.jpgDonc j’ai un acteur argentin, le plus beau qu’il soit bien évident. Et j’ai des phrases choc, les plus débiles et marrantes qui soient bien évidemment. Comment combiner les deux ? En faisant parler mon acteur argentin en français ! Et ça comment on fait ? Et bien, j’écris des sons sur une feuille de papier, il décrypte et lit.

« T’es qu’une barre » devient « Té kuin baj » (sachant que le son « u » n’existe pas en espagnol, et que le « r » se prononce avec la jota gutturale « j »). « La bonne barre » devient « La boné baj ». « On s’en est mis plein le gilet » devient « M soné mi plà lo gilé » et « Que pour un » devient « Ke puj à ». Qui est A ? je préfère ne pas le savoir !!

Allez..Un, dos, tres, c’est parti ! Introduction, introduction, introducion !

Chère Camille / Dear Camille /Jer Camille (et l’anglais ?! et bien l’anglais chère amie, chère lectrice car mes amis vivent en Angleterre, et car mon novio apprend l’anglais et non le français parce que sinon ce serait trop moins drôle),

Pour célébrer ta bienvenue officielle dans notre bande originale de pinces / To welcome you officially as a new member of our original band of princes and princesses / Puj celebrer ta bienwenu oficiel da notr bond ojiginal de piuns,

Nous avons décidé de partager avec toi notre « code barre », un kit de survie avec les 20 mots grenoblois basiques / We have decided to share with you our  kit with some basic stuf to survive with Alex and amongst us / Nu awo décidé de pajtagé avék tua à kit de survi avék lé mo basic de nu.

Donc maintenant que j’ai l’intro, il me faut le script, la trame de l’histoire et les accessoires.

Script = Trame de l’histoire = Mises en situation burlesques

Accessoires = appareil photo Sony super cyber steady shot, optical zoom 15x, 8.1 mega pixels pour la caméra, année 2007. Des feuilles de papier A4 et un feutre pour le screaner, année 2014. Un balai sans brosse et un gilet, année 1999. Et quelques verres de vin pour la désinhibition, année 2013…Malbec por supuesto !

Alors Camille, si Alex te dit « Sale barre ». D’abord tu pourras lui mettre une petite fessée, puis tu lui feras un pole dance un peu sale. Oui, oui, je t’assure, c’est comme ça qu’il faut réagir.

Alors Camille, si Alex te dit en rentrant beurré d’un pub british « On s’est ai mis plein le gilet », et bien tu pourras lui enlever son gilet pour vérifier ce qu’il y a dedans et choisir de continuer le pole dance ou lui mettre la barre où tu veux bien !

Et si Alex te dit « que pour un ma chérie »…et bien tu lui répondras aujourd’hui « et que pour une mon chéri ! » et nous tous en cœur d’aboyer avec nos têtes frisées ….

..« Caniches ! » / « Kaniy ! » 

Je souhaite donc conclure ce post en levant avec émotion mes mots et mon 8ème verre de Malbec….et en souhaitant de tout coeur beaucoup de bonheur à tous les amoureux du monde, passés, présents et futurs, d’hier, d’aujourd’hui et de demain ! Aux amoureux d’un jour, aux amoureux de toujours ! Beaucoup d’amour aux nouveaux nés et aux nouveaux parents ! Beaucoup de bonheur et d’amour à tous donc…Et continuons tout de même à nous en mettre plein le gilet !!…Tant que ce n’est pas nous qui rinçons!! Enfin…j’ me comprends !! 🙂

 17458651-caniche-a-paris

 

 


Chère amie, chère lectrice, ceci est une référence bien sûr non pas à nos 30 ans, ni à nos 20 ans… mais à nos 10 ans…et oui, chère amie, chère lectrice ! Alors qu’on rêvait de danser un ti-peu salement, telle Frédérique Houseman (dite bébé) et Johnny Castle (dit Johnny)…dans « Dirty Dancing » bien évidemment….♫♪ Now I’ve had the time of my life. No I never felt like this before. Yes I swear it’s the truth and I owe it all to you. Tinlinilinlinlinlinlinnnnn ♪♫♫

 

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “« L’amour, c’est l’infini mis à la portée des caniches », Louis-Ferdinand Céline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s