« Un enfant, c’est un insurgé », Simone de Beauvoir

Chère amie, chère lectrice, j’aimerais, avant toute chose et tout d’abord, consacrer les premières lignes de ce post à l’accueil d’une toute petite nouvelle née parmi nous il y a quelques jours. Comme le veut toute nouvelle, je vais vous la faire courte. Et je ne vais pas partir dans des élucubrations impossibles pour te narrer tout un récit ; nan, je vais faire simple.
Alors oui, en effet, je pourrais te raconter des histoires, mais non. Je pourrais te dire, par exemple… « Tiens, on m’a fait part d’une bonne nouvelle aujourd’hui! Parait-il que la Terre va tourner trois fois plus vite autour du soleil d’ici trois mois et donc que tout va bouger plus vite et qu´on va tous vivre au rythme de la samba brésilienne….Samba ? SambA ? Sam-BA ? SAM-BA-AA ???!!! ».  Sur ce, en arrivant chez moi, j’ai pris direct rendez-vous chez mon médecin. Il a 15 jours pour me refaire les seins et les fesses. Et depuis 2 heures, je viens de me lancer dans la confection d’un mini bikini doré argenté pailleté. « Samba ! Di Janeiro ! Tin tin tin tiN tintiNTIN TINTIN !!».

Sauf qu’au final, on m’a dit qu’en fait c’était pas la Terre qui allait tourner pour de
vrai au rythme de la samba, c’était juste tout le monde qui allait vibrer au rythme brésilien pendant quelques semaines, à partir de juin…et ça, chère amie, chère lectrice, ça s’appelle le mondial de foutchebol, ça…ça s’appelle pas une bonne nouvelle. « Allo Docteur ! En fait, je vais m’exiler en Corée du Nord pendant quelques semaines, donc oubliez les opérations, additions, soustractions, multiplications, tout ça, s’il vous plait…Et puis sinon, j’ai un bikini pailleté bonnet G à revendre, si vous connaissez quelqu’un d’intéressé ?…. Moi j’fait du A-, alors vous savez le G….»

Alors oui, je pourrais te raconter des histoires et te donner des nouvelles comme celle-là, mais non. Tiens, en parlant de nouvelles d´ailleurs, une autre bonne, bonne nouvelle
par exemple, ce serait que les avions avancent 7 fois plus vite et qu’un trajet de 21h ne mette plus que 3h ! Imagine, chère amie, chère lectrice, tu m’appelles en Argentine au p’tit déj vers 10h45 et j’arrive en France pour le brunch de 14h ! Moi j’imagine très bien ! J’abandonne mon gaucho, mon steak bien cuit de 5 kg et mon café instantané pour quelques heures afin de venir déjeuner avec toi une salade landaise avec de vrais confits de canards et de la vraie vinaigrette, un vrai œuf poché sur du vrai pain bien fait, de vraies pommes au four, de vrais escargots avec du vrai beurre d’ail, du reblochon, du salers, du cantal, des croissants, des pains au chocolat, des pains au raisins au cœur fondant, du tartare avec des frites et beaucoup de câpres, des escalopes à la crème et aux champignons, du poulet aux morilles….j’arrive chère amie, chère lectrice, j’arriiiive !!!!

Sauf que les avions, ben maintenant, parait-il, qu’ils sont comme nous autres, un peu perchés, un peu perdus. Ce n’est pas qu’ils sont 7 fois plus rapides, à moins peut être quand ils transportent illégalement une livraison de coke de Colombie -où ils ne veulent pas en produire, jusqu’aux Etats-Unis -où ils ne veulent pas en consommer. Nan, les avions, ben maintenant, parait-il, que c’est juste qu’ils n’arrivent ….jamais. Ils partent à 10h45 et ils se perdent à 14h… …Adieu donc tartare, adieu foie-gras poilé, adieu terrine de coq bleu blanc rouge, adieuuuuu !! Et ça, c´est hors de question…rester perchée en haut d´un avion perdu je ne sais où…ça non! Je préférer continuer de manger du steak cramé avec mon gaucho, tous deux  vêtus de simples strings pailletés et écoutant de la samba à tue-tête, plutôt que de bouffer des plateaux- repas froids en Antarctide. Même si  ça doit être joli l’Antarctide….

Bref, encore une fois je me perds moi aussi.

A l’origine, je voulais te parler, chère amie, chère lectrice, d’une petite petite nouvelle arrivée au monde il y a peu…. Et non de vraies fausses nouvelles du monde…

Donc, on l’attendait depuis quelques mois déjà cette petite nouvelle dont je veux parler aujourd’hui. Ça aurait pu être tout un roman cette nouvelle là, mais c’est toute une romane. Et elle est magnifique et elle a deux mamans qui l’aiment plus que tout. Et moi aussi je l’aime déjà.

Bienvenue Romane !!!!

 

Publicités

2 réflexions sur “« Un enfant, c’est un insurgé », Simone de Beauvoir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s