« Accroch´ tes mains à ma taille, pour pas que la chenill´ déraille », la bande à Basile

Chère amie, chère lectrice, aujourd’hui, j’ai envie d’écrire une courte rubrique « Qu’est-ce que j’ai appris aujourd’hui? ». Car aujourd’hui en Argentine, les Argentins et les étrangers voyageurs ont appris quelque chose, et étant une étrangère voyageuse vivant en Argentine, et bien moi aussi j’en ai appris des trucs.

Comme par exemple qu’il ne faut jamais, mais au grand jamais, jamás de jamás, en Argentine, remettre à demain ce que tu peux faire aujourd’hui. Sinon, tu pourrais bien le regretter 15% plus après-demain que tu ne le regretterais demain, et tu le regretteras de toute façon 20% plus qu’aujourd’hui.

Et puis j’ai appris aussi que faire la chenille tout en dansant la conga en Argentine, et ben, ça peut faire mal aux fesses. La conga, c’est quand, dans une fête, deux joyeux drilles tiennent une barre horizontale et que tu dois passer en dessous en te trémoussant. Et la chenille, ben, c’est la chenille.

La chenille

C’est quoi le rapport ? DJ…Démonstration en chanson !

Pose les deux pieds en canard, c´est la chenille qui se prépare ! En voitur´ les voyageurs, la chenill´ part toujours à l´heure !

… Ah ouais ?

Il y a 10 jours, je me suis dit « Tiens, je reviendrais bien en France au mois d’août ». Tiens, j’ai donc posé un pied en canard et ai mis une option sur un vol. Et puis tiens, contente de moi, j’ai posé le 2ème pied en me disant que j’allais attendre un peu. Car quoi ? Quoi ? Ben parce que rien, mais rien n’est jamais pressé, ou bien ? Et bien si ! Car ici, du jour au lendemain, le gouvernement relève le niveau d’une barre protectionniste, du jour au lendemain, imposant, dans le cas qui m’intéresse, de 15% supplémentaires les achats des billets pour l’étranger. Surprise ! Et puis, l’année dernière il avait fait la même en les imposant à 20%. Surprise ! Donc ça fait une augmentation du billet de 35% en moins de un an. Surprise ! Pose les deux pieds en canard, c’est la chenille qui se prépare !

Et moi, et bien, j’aime bien les surprises. J’aime bien la chenille. Et j’aime bien danser la conga aussi. Mais moi, j’aime pas bien quand on me fout la barre dans les fesses quand je suis en train de danser. Car ça fait mal. 15%, voire 35% plus mal que je ne pensais. Bref. Je vais quand même revenir en France au mois d’août, si je prie la chenill´ et le bon Dieu; mais en achetant mon billet pour cette année, je pense que je vais acheter un billet pour l’année suivante et pour les 10 prochaines années aussi. Car avec une augmentation de 35% annuelle, ça me fera moins mal de me trémousser aujourd’hui avec une barre dans le cul que d’attendre tranquillement, ici, pendant 10 ans, en dansant la conga entre deux politiciens argentins ! La chenille, la chenille, la chenille !

conga (1)

…Et puis j’ai appris aussi aujourd’hui que quand un lover Argentin aux yeux verts qui n’est pas politicien vous susurre sur le dancefloor « Sabias que Roma al revez es Amor »…et ben moi, malgré les 15%, 20%, 35%, voire même 258% d’inflation, et ben moi je lui dis en dansant la conga « Allez, viens, accroche tes mains à ma taille, on y va à Rome aujourd’hui ! Puis demain puis après-demain puis après-après demain même si tu veux! »

max 2 to rome ok
max 2 to rome ok
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s