« Is the Man Who Is Tall Happy, Noam Chomsky ? »

Chère amie, chère lectrice, il y a plusieurs semaines déjà que j’ai laissé quelques pages blanches s’écrire sans moi. Que ça ne se reproduise pas ! Que s’est-il donc passé ces quelques dernières semaines qui m’a fait rater nos rendez-vous hebdomadaires ? Je vais t’expliquer…Pourquoi t’ai-je laissée si longtemps de l’autre côté de l’écran? Je vais t’expliquer…Comment ai-je pu te délaisser comme cela, sans une phrase, sans un mot, ce dernier mois ? … Bon ben ça va quoi !! …Je vais t’expliquer je te dis!!

Et bien voilà…plusieurs circonstances inattendues ont concouru à cette absence. Certaines m’ont laissée sans voix, certaines m’ont laissée sans temps, certaines m’ont laissée sans mots. Toutes m’ont donné très chaud en tout cas. Je vais essayer de te les dépeindre un peu pêle-mêle en essayant de me pas m’emmêler les pinceaux pour une fois.

 

1/ Il y a 2 semaines, mon cyber-stylo à multi mines numériques m’a lâchement lâché, le salaud. J’étais en train de regarder un truc sur internet, un truc sans vraiment d’importance, un truc comme tout un chacun regarde un truc, voire deux, voire trois, voire quatre cent cinquante six trucs par jour sur internet qui ne changera pas sa vie mais qu’il a envie de regarder. Et ben moi, mon truc, ce jour là, c’était de regarder la bande annonce du documentaire de Michel Gondry consacré à Noam Chomsky… « Is the Man Who Is Tall Happy ? »…Je clique, j’attends le son et l’image avec impatience. Images ? Checked. Son? ….Son ? Youhou! J’ai dit “Fais péter le sooooon ! »…Pas de son.

Mince de mouton en coton-tiges. Je me nettoie les écoutilles. Je réécoute. Nan, le problème ne vient pas de moi. Je révise les haut-parleurs. Nan, le problème ne vient pas de là. Mince de sono mal réglée. Je ne me désarçonne pas et j’entreprends de procéder à une restauration du système windows. Sauf que le système n’avait apparemment pas très envie de se faire restaurer. Sans mot dire, sans son sortir, il a donc fermé les fenêtres et les volets, à locker la porte à double tours et s’est fait la malle…

mouton-en coton tiges

A l’heure qu’ilest, il est peut être ben en train d’assister à une conférence de Chomsky et est en train de déblatérer avec lui pour comprendre le système, pour savoir quelle période a été la plus bouleversante à l’échelle de l’androïdinit
é  : la restauration informatique ou la révolution numérique ? Pour discuter lequel a été inventé en premier : la mémoire ou le programme? Se demander quelle est la fenêtre de l’âme : un écran LCD 24 pouces ou le windows XP? Et alors, si un mini-pouce est plus grand qu’un majeur ? Et surtout est-ce qu’il est heureux ? Is The Man Who Is Tall Happy ?…. Et ben moi, là, maintenant, du haut de mes 1m64, je ne suis pas, mais alors pas du tout happy Monsieur Chomsky !

2/ Il y a 3 semaines, une copine argentine m’a demandé de l’aider en lui corrigeant un texte en anglais pour qu’elle puisse l’exposer lors d’un workshop à Mexico. Pas de souci ! lui dis-je en pensant que cela allait m’occuper tout au plus une soirée… Con mucho gusto ! Sauf que ce que la copine ne m’avait pas dit, c’est que je ne devais pas seulement corriger 2-3 fautes d’orthographes ou de syntaxes dans sa présentation, sinon la retraduire entièrement…. Ben oui, corriger la traduction d’une personne est chose simple, ou du moins pas si compliqué. Mais corriger la traduction du robot google qui ne pige rien à rien aux subtilités linguistiques quand il est à définir l’intégration de nouveaux migrants sénégalais dans la ville de Buenos Aires entre 1995 et 2012 et quand il est à présenter correctement de façon sociopolitique les interactions entre cette minorité et la majorité….ben c’est beaucoup moins simple et vraiment beaucoup plus compliqué d’un coup.

tete baissée

Et à moi de me lancer alors tête baissée dans une pseudo traduction de castellano argentin à anglais états-unien, en m’appuyant sur mon espagnol mexicain et mon anglais kenyan, langues que je maîtrise bien sûr parfaitement. Con mucho gusto ! Oui, oui ! Hakuna problem pinche boluda ! Et ben moi, là, maintenant, du bout de mes 10 doigts et de ce qui me reste de neurones spanglish mexikenyanos, je suis encore à me demander si mon intégration dans la ville de Buenos Aires va un jour réussir et si les interactions que j’ai avec les locaux ne sont pas basées sur un grand foutage de gueule googelesque !

se faire manger tout cru

3/ Il y a 4 semaines, le printemps s’est installé tranquillement à Buenos Aires. Et quand il fait beau et qu’il fait très chaud à Buenos Aires, et que mon seul ordinateur no new generation fonctionne à 2 mots à l’heure, et que mon hobby principal se résume à faire mieux qu’un traducteur sur internet…et bien, quand il fait beau et très chaud à Buenos Aires, du haut de ses milliards qui ne se traduisent en rien de sensé, le géant google peut bien sloganiser fièrement « don’t be evil »…Et ben moi, là, maintenant, en sueur et en slip de bain, du haut de ma terrasse et en dessous de mon parasol qui n’existe que dans mes rêves les plus fous, et ben moi j’me dis « don’t be débile… et profite de ton temps libre pour savourer les surprises printanières au lieu de rester planter derrière un écran Windows XP LSD 24 pouces quand il fait 40 degrés !».

evil

4/ Et puis, il y a 5 semaines, j’ai rencontré un chouette garçon qui n’arrête pas de poser tout plein de questions bizarres. Et comme moi, j’aime bien trouver tout plein de réponses bizarres à tout plein de questions bizarres, et ben bizarrement, on s’entend très bien. On ne sait pas combien de temps cela durera, peut être longtemps, peut être pas, mais moi, là maintenant, du haut de mon petit nuage, je peux vous dire que je suis very very happy Monsieur Chomsky… 🙂

gondry

 

 

Publicités

2 réflexions sur “« Is the Man Who Is Tall Happy, Noam Chomsky ? »

  1. Yeah Oli!! Je me disais bien qu’il devait se passer un truc…un truc plutôt cool 😉
    Que te vaya bien, re re re bien muchacha !!! 😉
    Un beso grande!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s