« Ce n’est pas que tu n’as pas de talent, c’est juste que tu n’as pas encore rencontré ton public », Francisco Goyero de Almagro

Un de mes amis, chère amie, chère lectrice, m’a dit hier soir, après avoir lu non pas la moitié de mes posts mais bien la moitié d’un post, qu’il ne comprenait strictement rien à mon blog- notes. Pas la peine de le nommer, celles qui le connaissent le reconnaitront. Il a pourtant une excuse : il a lu de haut en bas et non de bas en haut. Quelle erreur ! Il n’a donc pas compris ma référence au pingouin qui référençait à l’éléphant qui référençait à l’italien, et non à Gilbert.  Il a lu en diagonale… Bien sûr dirais-je, il est parisien !

Cher ami, futur lecteur, car ton avis m’importe, je vais essayer de t’expliquer de façon terre à terre mes quelques mots en l’air. Mon blog-notes s’auto-construit autour d’une portée de citations annotées au hasard. La clef est de passer du coq à l’âne car le monde sans coqs ni ânes serait trop triste à mon avis. Donc fit de la logique qui enchaîne, fit du raisonnable qui raisonne trop, et fit de la gravité qui pèse sur le monde alors qu’on a rien demandé. L’objectif de ce blog-notes, cher ami, futur lecteur, est justement de s’en dégager, de cette logique, de cette raison et de cette gravité, du moins l’espace de quelques lettres, de quelques coqs et de quelques ânes ; s’apesantant dans l’air du temps.

Ce blog notes se veut tout de même, parfois, un peu sérieux. Mais dans ce cas, tel un suppositoire, le supposé sérieux sera toujours enrobé d’un brin de légèreté, pour que ça passe mieux par où ça doit passer. Le coq chantera et l’âne braiera, mais alors vêtus de quelques apparats de fête, car comme disait Freddy, le show doit continuer, et le monde doit tourner, n’est-ce pas ? Même si des fois, avouons-le, tel un suppositoire…et bien ça fait un peu mal aux fesses.

Aujourd’hui, pour toi cher ami, futur lecteur, je vais donc déblatérer sur la citation de ce grand homme argentin, qui ne fut pourtant pas célèbre pour être homme grand. « Ce n’est pas que tu n’as pas de talent, c’est juste que tu n’as pas encore rencontré ton public ».

Soit.

Mais qu’est ce que le talent ? Qu’est-ce que le public ? Définitions définitives quelque peu dures à définir car relativement peu définies. Même Florent Pagny serait bien en mal de m’aider là-dessus…

Le talent dépend-t-il du public qui le reconnaît ? Est-ce que public va de paire avec reconnaissance ? Peut-on parler de talent sans reconnaissance? Qui peut bien être ce Dieu Public qui juge et détermine qui a du talent et qui n’en a pas ? L’audience ? L’applaudimètre ? Le jury de The Voice? Le nombre de fans ? De followers ? Le nombre de like et de twitts retwittés ?

La définition du mot « talent » ne mentionne aujourd’hui d’ailleurs ni facebook, ni twitter, ni M6 et ses incroyables talents. Attendons pour cela quelques années. Monsieur Larousse n’associe pas non plus le « talent » au public. Le « talent » semble être un don. Comme disait Jacques Brel : « le talent n’existe pas. Le talent est l’envie de faire quelque chose ». Et je rajouterais donc de le donner. Et alors le public pourrait être celle et celui qui acceptent ce cadeau. Et un cadeau ne se refuse pas ! Donc cher ami, futur lecteur, tu vas être gentil et t’inscrire comme follower, pour recevoir mes cadeaux ! Nom d’un twitt non twitté!

Quant au public, Charles Baudelaire écrivait :  « le public est relativement au génie une horloge qui retarde ».

Et au vu des 5 fuseaux horaires qui existent en été entre la France et l’Argentine, et des 26 heures d’avion que tu viens de te taper pour essayer de les rattraper, oui toi, toi, cher ami, futur lecteur, c’est à toi que je parle,  il se peut donc qu’il y ait eu un certain décalage entre toi et mes quelques notes. Mais qui est le génie ? Qui est le public ? Qui parle et qui écrit ? 🙂

 

Publicités

2 réflexions sur “« Ce n’est pas que tu n’as pas de talent, c’est juste que tu n’as pas encore rencontré ton public », Francisco Goyero de Almagro

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s